2021 : Les prix de l’immobilier par quartier à Bordeaux

dans Bordeaux Métropole

Pourquoi la ville de Bordeaux est autant prisée ?

En ville centre, Bordeaux compte un peu plus de 250 000 personnes. SI l’on compte l’ensemble des villes qui composent Bordeaux Métropole, nous comptons presque 750 000 personnes


Quelle est la situation actuelle du marché à bordeaux (expansion, crise, covid-19)

Selon un article de le monde sur l'immobilier à Bordeaux, l’insécurité à Bordeaux a augmenté de 40% en huit mois (2020). La ville longtemps appelée la “belle endormie” ne porte plus son surnom correctement.

De plus avec la crise du covid-19, la plupart des villes immobilières comme Paris, Toulouse ou Strasbourg par exemple ont vu leur prix revue à la baisse.

A bordeaux, c’est tout le contraire ! Les prix de l’immobilier ont augmenté. Depuis le début de la crise du covid-19, les prix ont augmenté de 2,1% selon un article du Sud-Ouest sur les prix immobiliers à Bordeaux

Suite à la crise sanitaire, les demandes de logement comprenant des jardins et balcons ont explosé. Nous nous retrouvons donc avec une demande en hausse mais avec une offre en décroissance (-14%).

 

Les prix moyens des logements à Bordeaux  

Le prix exact du mètre carré est de 4,391€ pour un appartement et de 5,332€ pour une maison.

 




 Le prix de l'immobilier à Bordeaux par quartier 

Au niveau de la métropole les prix augmentent depuis plusieurs années. 

(source : https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/gironde/bordeaux/bordeaux-immobilier-flambe-grande-vitesse-1286595.html



 

(source : https://www.netvendeur.com/prix/ville-bordeaux-33/

Le quartier Saint Seurin - Fondaudège reste le quartier le plus cher de Bordeaux. Cela s’explique par l’arrivée du tram durant l’année 2019. 

 

Les communes de Bordeaux connaissant une hausse globale

Certaines communes qui étaient jusqu’à maintenant les plus abordables pour les alentours de Bordeaux se retrouvent avec des prix qui augmentent également.

Nous notons de jolies augmentations : 

 

  • +11,2% à Cenon avec un prix de 2210€ / M2

  • +13,4% à Villenave-d’Ornon avec un prix de 2790€ / M2

  • +17,8% à Blanquefort avec un prix de 2830€ / M2

  • +15,1% à Gradignan avec un prix de 2910€ / M2

 

De même, nous retrouvons une corrélation entre les taux d’intérêts de plus en plus attractifs et l’augmentation de l'endettement global de la population qui ont ont incité les ménages à réaliser plus d’investissements immobiliers.

(source Capital : https://www.capital.fr/immobilier/limmobilier-risque-de-boire-la-tasse-en-2021-et-2022-en-france-1380246